Explorers

S'il nous faut (rien ne nous y oblige mais, paresseux que nous savons être, nous nous laisserons aller une fois de plus à la complaisance réductrice) augurer de la première moitié de la filmo de Joe Dante à l'aune de celle de Spielberg, nous constaterons sans trop nous casser la nenette que débutant sur les bases d'un remake à peine déguisé de l'un par l'autre (Piranhas pour Jaws) et se poursuivant par un vague négatif iti-esque (Gremlins pour ET), elle atteint son acmé œcuménique avec le plus méconnu Explorers, authentique CE3K de l'affreux Jojoe.
Foutument personnel (malgré le fait que la Paramount lui retirera le titre des mains en précipitant sa sortie sur le marché), sinon confessionnel, ce petit film (qui révélera Ethan Hawke et River Phoenix)...
Joe Dante (1985)
A SUIVRE

Aucun commentaire: